Les ateliers business

Les Ateliers sont limités à 100 places maximum : entrée uniquement avec le badge spécifique Atelier 2 personnes par structure !

« LES TROUBLES DE DÉGLUTITION ET MASTICA-TION, ENJEUX MAJEURS DE LA DÉNUTRITION »
1
08H30 10H30

La dysphagie de la personne âgée devient un problème de santé publique.
La dénutrition qu’elle peut entraîner touche en moyenne 5 à 10% des personnes
âgées vivant à domicile et 30 à 60% de celles résidant en institution.
La dysphagie s’aggrave notamment lors de pathologies telles que les maladies neurodégénératives, certains traitements ou après des Accidents Vasculaire Cérébraux. Les troubles de déglutition sont fréquents chez la personne âgée et sont souvent mal évalués :
- Ces troubles sont souvent peu perceptibles, la personne a parfois compensé sa gêne ou le personnel soignant a apporté lui-même des adaptations (modification de l’alimentation ou de la posture)
- Les établissements font face à des difficultés opérationnelles : absence de formation, manque d’orthophonistes, peur de la fausse route, solutions nutritionnelles inadaptées, … Perception des goûts, adaptation de la texture, salivation, … la bouche a un rôle majeur dans l’acceptabilité des aliments et dans l’acte de manger. D’où l’importance d’une bonne santé bucco-dentaire et de l’entretien des appareils dentaires en plus d’une alimentation adaptée ! Quels sont les symptômes d’alerte ? Y-a-t-il des mesures simples pour dépister ces troubles ? Quelles solutions pour les institutions ?

Intervenant : Aline VICTOR
Chef de projet Expert Nutrition & Business Développement Nutrisens
AMÉLIORER LES QVT DES SOIGNANTS ET LE CADRE DE VIE DES RÉSIDENTS PAR UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION DES TMS
2
11H30 12H30

La crise sanitaire que nous venons de traverser a touché de plein fouet le milieu
des EHPAD. Les aidants et les soignants font face à des conditions de travail difficiles et cet épisode que nous venons de vivre n’a fait qu’accentuer ces effets : fatigue – stress – accidents du travail – absentéisme – désorganisation des services – dégradation de la relation avec les résidents…
Pourtant, la qualité de vie au travail et la qualité des soins sont intimement liées. Aujourd’hui, la mise en place d’une démarche de prévention est un enjeu humain et économique. Quelles sont les solutions pour enrayer ce cercle vicieux ? Notamment en ce qui concerne les TMS, qui restent la première cause des accidents professionnels dans les établissements sanitaires et médicaux-sociaux.
Comment atteindre le « zéro portage » et simplifier le soin de manutention ?
En temps d’épidémie où il faut minimiser les contacts, ces objectifs trouvent une nouvelle légitimité.
Peu d’établissements sautent le pas, souvent pour des raisons de temps, de moyens financiers ou de méthodologies.
Que ce soit par les aides techniques ou des actions de formation, il existe des solutions pour devenir acteur d’une démarche de prévention, comme il existe des aides pour accompagner ces investissements. Petit passage en revue de celles-ci.

Intervenant : Laetitia GIUBBI
Consultante pour DLM Créations
LES SOLUTIONS CONNECTÉES AU SERVICE DES RÉSIDENTS ET DES PERSONNELS DES ÉTABLISSEMENTS D’HÉBERGEMENT POUR SENIORS (RÉSIDENCES OU EHPADS)
3
14H00 15H00

Comment elles peuvent apporter aux personnels des informations précieuses pour toujours mieux accompagner les résidents. Comment il est possible d’individualiser les solutions, en fonction des besoins spécifiques des résidents.
Et comment faire pour réussir à répondre aux différents besoins qui peuvent survenir, de façon évolutive :
- Prévention de la perte d’autonomie, maintien en autonomie
- Sécurité des résidents, et alerte en cas de situation à risque
- Problématiques de fugue et d’errance
- Problématiques de gestion d’accès
- Survenue de situations de perte d’autonomie, et adaptation des services proposés
- E-santé, suivi des éventuelles pathologies chroniques
- Et coordination des informations entre intervenants
Nous étudierons des cas d’usages concrets, et partagerons des retours d’expériences autour de ces sujets.

Intervenant : Carole ZISA-GARAT
Présidente de Telegrafik
LE CRDL® (CRADLE), UNE NOUVELLE FAÇON DE COMMUNIQUER AVEC LES PERSONNES ATTEINTES D’UNE MALADIE NEURODÉGÉNÉRATIVE
4
15H30 16H30

Le CRDL® (Cradle) traduit le toucher en son et permet un nouveau contact avec les personnes ayant des difficultés de communication et d’interaction sociale. Il s’agit d’un outil simple et révolutionnaire permettant de rétablir le contact physique, verbal et/ou non verbal avec des personnes atteintes de maladie neurodégénérative, d’autisme ou de déficience intellectuelle.
Pour jouer de la musique, il suffit de tapoter, tenir, caresser, masser la personne à vos côtés.

Il est également possible de créer une ronde avec plusieurs personnes et ainsi vivre des moments de partage et de plaisir en animation de groupe.
Venez découvrir et réaliser une grande ronde autour de cet instrument magique !

En attendant cette expérience unique, venez visiter notre site www.crdl-france.fr

Intervenant : Patrice d’ARFEUILLE
Président et fondateur de la société Pétrarque, spécialisée dans les domaines de la gérontologie et du handicap (espaces Snoezelen, jardins thérapeutiques, formation, journal Animagine).

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE : Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

S'INSCRIRE