Le programme des conférences

Les Conférences sont limitées à 600 places maximum

LES EHPAD, GRANDS OUBLIÉS DE LA CRISE ?
1
09H30 10H30

La crise sans précédent que nous venons de traverser a été un puissant révélateur. A la fois des carences de notre système d’aide aux personnes âgées, notamment de son manque de moyens et de considération, mais aussi de sa formidable capacité de réaction et de créativité, notamment pour adapter les organisations.

A l’heure des bilans, la France a-t-elle à rougir de la comparaison internationale ? Au-delà de décompte morbide relayé par les médias, combien de vies sauvées par cette réactivité et l’implication sans faille des équipes ? Et surtout quelle refondation profonde du secteur émergera de la promesse d’une loi Grand Age et Autonomie et par la création d’une 5ème branche de la sécurité sociale ? Pour quels moyens et quelles missions en faveur de ces générations d’aînés de moins en moins silencieuses ?

Intervenant : Jean-Marc BLANC
Directeur général de la Fondation i2ml, Institut méditerranéen des Métiers de la Longévité – Living lab d’Adaptation de la société au vieillissement, Nîmes/Toulouse Métropole
LE PLAISIR DE MANGER EN EHPAD : UN TRAIT D’UNION ENTRE ALIMENTATION ET NUTRITION
2
11H30 12H30

L’acte de manger, dans notre culture, est lié au partage : partage des repas, préparation des
repas, choix des aliments en fonction des goûts …
Préparer un repas seul pour le manger seul n’entraîne aucune envie sinon le besoin et la nécessité.
Tout cela participe à notre alimentation.
Mais aussi que dois-je manger ? en quelles quantités ? quels sont mes besoins ? comment préparer les aliments pour conserver leur valeur nutritive ? : c’est le domaine de la nutrition.
Entre le plaisir de l’alimentation et les nécessités de la nutrition, on voit bien que l’équilibre est fragile. C’est le cas en particulier en EHPAD où la tentation de l’isolement est forte, soit parce que la personne âgée était déjà isolée avant son entrée, soit que ce nouvel environnement, le plus souvent ni choisi ni voulu, l’a encore plus bloquée dans sa solitude alors que les déficits cognitifs et physiques en aggravent les conséquences. La crise que nous venons de traverser a encore plus accentué cette sensation de solitude et a entrainé chez certains des résidents des EHPAD des réactions de repli avec des risques de déshydratation et /ou de dénutrition. La notion de plaisir s’est alors imposée tout particulièrement comme un élément majeur dans la reprise de l’alimentation chez eux.
Une approche purement médico-technique de la nutrition ne pourra jamais réconcilier les personnes avec le goût, les saveurs, l’envie ou juste avec elles-mêmes et finalement avec la vie.
L’art de la table n’est donc pas en EHPAD un simple élément de confort ou de prestation hôtelière mais une condition première pour la qualité de vie des résidents.

Intervenant : Docteur Jean-Achille COZIC
Personnalité qualifiée du Gérontopôle Pays de la Loire
L’AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES, DES MÉTIERS PORTEURS DE SENS
3
14H00 15H00

La crise épidémique à largement impacté le secteur de l’aide aux personnes âgées et rappelé que l’année 2019 s’est terminée sans réforme de l’aide à l’autonomie, en dépit des annonces des pouvoirs publics. Pourtant depuis 30 ans tous les rapports concordent ! Assemblée nationale, Sénat, Conseil Economique, Social et Environnemental, Comité national consultatif d’éthique… et plus récemment Libault et El Khomri, tous confirment encore la nécessité d’urgemment repenser et revaloriser l’aide aux personnes âgées.
Est-il en effet normal que les salariés en établissement ou à domicile n’aient pas le temps de faire ce pourquoi ils ont été recrutés ? Est-il normal que cela les affecte jusque dans leur vie personnelle ?
Il faut tenir un discours de vérité aux professionnels qui doivent avant tout rejeter l’âgisme et participer à considérer les personnes âgées comme des hommes et des femmes à part entière.
Il conviendra pour cela de rester mobilisés. Par des actions collectives pour rappeler nos attentes essentielles et faire que l’Etat passe de la parole aux actes. Et parallèlement, par des actions locales permettant de redonner du sens à nos métiers, notamment en favorisant et nous appuyant sur la parole de nos Aînés. Oui, les métiers de l’aide aux personnes âgées sont de beaux métiers. Ils sont porteurs de sens et d’utilité sociale.

Intervenant : Romain GIZOLME
Directeur de l’association des Directeurs au service des personnes âgées (AD-PA)
IMPACT DE LA CRISE SANITAIRE SUR LES ORGANISATIONS DE TRAVAIL ET PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS
4
15H30 16H30

Le secteur de l’aide et du soin à la personne a été fortement sollicité lors la crise sanitaire de la Covid-19. Les directions et les salariés des établissements se sont mobilisés sans relâchement auprès des résidents. L’intensification de cette mobilisation a modifié les organisations de travail, les pratiques professionnelles et les relations de travail. Quelles en sont les répercussions ? Comment identifier et prévenir les risques physiques et psychosociaux ? Prenons du recul et réorganisons la prévention des risques professionnels dans ce nouveau contexte.

Intervenant : Carsat Nord-Est
Intervenant : Carsat Alsace-Moselle

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE : Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

S'INSCRIRE